04 Mai 2016
Bethléem, Palestine
Efficacité des ressources et gestion durable des déchets

L’Institut de Recherche Appliquée de Jérusalem (ARIJ) est une ONG qui accompagne le développement durable des Territoires palestiniens occupés. Parmi ses nombreux projets environnementaux, ARIJ travaille sur l’implantation d’unités de traitement des eaux usées et de dispositifs d’économie en eau pour encourager une consommation responsable.

Fondé en 1990, l’Institut de Recherche Appliquée de Jérusalem (ARIJ) est une ONG basée à Bethléem, dans la région de la Cisjordanie. Cet organisme travaille à renforcer l’autonomie des communautés palestiniennes à travers un meilleur contrôle de leurs ressources naturelles, tout en participant au développement durable des Territoires palestiniens occupés. Pour cela, ARIJ travaille en partenariat avec les autorités locales, les municipalités et d’autres associations ou ONG pour mettre en place des programmes environnementaux.

Le rôle d’ARIJ consiste principalement à identifier les problèmes environnementaux auxquels sont confrontés les populations afin d’apporter des solutions concrètes et des technologies appropriées. Pour cela, l’ONG s’appuie sur les rapports techniques et les données publiées par son département de recherche. Son champ d’action est très vaste, puisqu’il englobe notamment les domaines de la gestion des déchets et des eaux usées, l’agriculture et les énergies renouvelables.

Parmi ses nombreux projets, ARIJ participe à l’implantation d’unités de traitement des eaux usées dans des villages palestiniens. Cette initiative présente plusieurs objectifs : non seulement elle permet de réduire la pollution environnementale, mais surtout elle génère de nouvelles ressources en eau qui aide à développer la culture des terres, et donc à créer de nouvelles opportunités d’emploi dans le domaine de l’agriculture. ARIJ accompagne par la suite les agriculteurs dans le développement de leur activité.

Des programmes environnementaux pour une consommation responsable de l’eau | The Switchers

Jusqu’à présent, ARIJ a déjà implanté 250 systèmes de traitement des eaux dans des villages palestiniens. Ils ont été conçus avec des technologies plus simples, de manière à minimiser les coûts de production et permettre le transfert des savoirs techniques aux bénéficiaires, qui sont pour la plupart des familles modestes établies en zones rurales. ARIJ travaille également sur la construction d’un système centralisé de traitement des eaux dans le camp de réfugiés d’Arroub, situé au sud de la Cisjordanie.

En plus d’implanter ces systèmes de traitement des eaux, ARIJ travaille également sur la sensibilisation et la mise en place de dispositifs d’économie en eau. L’ONG a notamment lancé une campagne de sensibilisation dans des hôtels palestiniens visant à introduire une consommation plus responsable de l’eau. Il s’agissait de comparer la consommation d’eau selon l’utilisation ou non d’un dispositif d’économie en eau, afin de démontrer aux hôteliers ses nombreux avantages. En parallèle, le personnel hôtelier a été formé sur les différentes techniques pour une consommation responsable de l’eau.

ARIJ ONG pour une consommation responsable de l’eau
Nous suivre: