11 Mar 2016
Ankara, Turquie
Efficacité des ressources et gestion durable des déchets

La recherche de solutions durables pour lutter contre les rejets toxiques dans l’atmosphère est devenue un enjeu majeur pour nos sociétés. En Turquie, HAK2 a mis au point un système innovant qui permet de traiter les gaz polluants tout en créant de l’engrais pour le secteur agricole. Une technologie verte au service de la lutte contre la pollution atmosphérique et le réchauffement climatique.

HAK2 est un système de traitement des gaz polluants développé grâce au soutien du Conseil de recherche scientifique et technique de Turquie (TUBITAK). Grâce à la mise au point d’une technologie propre, cette technique permet de traiter les polluants atmosphériques et les gaz à effet de serre pour les transformer en engrais minéraux.

La technologie HAK2 traite principalement les oxydes de soufre et d’azote, principaux responsables du phénomène de « pluie acide », ainsi que le monoxyde et le dioxyde de carbone, un des principaux gaz responsables de l’effet de serre. Le système de traitement est implanté directement dans les unités de combustion et offre une utilisation efficace des ressources, permettant d’économiser jusqu’à 80% d’eau et 20% d’énergie.

La philosophie d’HAK2 est basée sur un modèle de production et de consommation circulaire. Son système de traitement contribue à l’élimination des polluants de gaz de combustion provenant des centrales thermiques et des installations industrielles, tout en créant de l’engrais pour le secteur agricole.

L’objectif de HAK2 est d’offrir une solution durable pour lutter contre la pollution atmosphérique et le réchauffement climatique, tout en créant une valeur ajoutée en termes économiques.Halil Kazaz, directeur général de HAK2
Une technologie verte qui transforme les gaz polluants en engrais | The Switchers

Contrairement aux procédés conventionnels de désulfuration, la technologie HAK2 ne produit pas de déchets et transforme les résidus en engrais. La qualité de cet engrais a d’ailleurs été testée et homologuée par le Ministère de l’alimentation, de l’agriculture et de l’élevage de Turquie.

L’autre grande valeur ajoutée de cette technologie par rapport aux procédés courants de désulfuration, c’est qu’elle permet de traiter les émissions de CO2. En novembre 2015, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) publiait un rapport alarmant sur le niveau des émissions de gaz à effet de serre. La technologie HAK2 ouvre ainsi de nouveaux horizons dans la lutte contre le réchauffement climatique.

HAK2 Traitement des gaz polluants
Nous suivre: