14 Juil 2022

Une journée, deux sessions et de nombreuses opportunités

« The Switchers Talks » est un événement spécial de renforcement de la communauté et l’occasion idéale de partager, d’apprendre et de créer des liens entre les autres Switchers d’une part, et d’explorer les opportunités de financement d’autre part. Le 6 juillet 2022, la deuxième édition de l’événement « The Switchers Talks » a eu lieu une fois de plus via Zoom, en raison des restrictions de voyage.

Une soixantaine d’entrepreneurs verts de la Méditerranée et d’autres acteurs se sont réunis lors de cet événement d’une journée, ont échangé et discuté de leurs enjeux et de leur entreprise verte. Les sessions du matin étaient dédiées aux Switchers leur présentant les changements introduits dans la Communauté l’année dernière et comment ils en tireront profit.

La première session a commencé par une note de bienvenue d’Enrique de Villamore Martin, directeur de Medwaves, rappelant à la communauté Switchers qu’ils sont l’exemple même que le changement est possible.

"En abordant les impacts sociaux et environnementaux avec vos entreprises vertes, vous êtes ceux qui font de notre planète un meilleur endroit où vivre", a déclaré Enrique de Villamore Martin.
Ahmed Yassine, fondateur de Banlastic Egypt, une initiative de lutte contre le plastique à usage unique en Égypte, a animé la session du matin et a donné la parole à Khalil Ellouze, le community manager des Switchers qui a brièvement rappelé à l’auditoire les résultats de la première édition des Switchers Talks et la création de la nouvelle chaîne digitale, une Page Linkedin pour les Switchers.
Pol Santalo, responsable de la communauté et de l’engagement des Switchers, s’est entretenu avec le public en présentant les mises à jour de la communauté. Il a souligné deux réalisations majeures au cours de la dernière année :
  • La toute nouvelle structure de notre page web https://www.theswitchers.eu/en/

Pour une meilleure expérience utilisateur, nous avons repensé le site Web présentant vos histoires d’entreprises vertes d’une manière plus simple, facile et accessible. Il a également été hébergé par la plateforme switchers.org qui regroupe tous les services dont vous pouvez bénéficier en tant que switcher : la boîte à outils « the tool box« , the Switcher fund, the Switcher policy hub, he Open-eco innovation et la plateforme the Switchers Products.

Il s’agit d’une plateforme où vous pouvez présenter vos produits gratuitement. De plus, durant cet automne, le centre MedWaves recrutera un expert en marketing digital dont la mission sera d’augmenter la visibilité de vos produits et services en trouvant et en mettant en relation avec vous des détaillants et des acheteurs corporatifs. Les entrepreneurs verts de différents secteurs d’activité peuvent bénéficier de cette plateforme, nous vous encourageons donc à télécharger votre profil et les produits et services que vous vendez.

Les dernières mises à jour importantes mentionnées sont venues de Patricia Carbonnel, responsable du bureau de Revolve à Barcelone, annonçant le tout nouveau partenariat entre Medwaves et l’alliance AMWAJ et ses nombreux avantages pour les Switchers. Plus d’informations ici.

Les sessions d’après offraient un espace aux Switchers pour encourager la création de synergies et de collaborations entre les membres de la communauté. En fait, lors de cet événement, les fondateurs Aisha design, Alia Eco-village, Live Love Recycle, Green Prophet et Hugel ont présenté leurs produits et services avant d’annoncer le type d’opportunité qu’ils peuvent offrir aux Switchers.

Green Prophet, par exemple, a proposé d’aider ceux qui en avaient besoin à améliorer leurs compétences de pitching en les contactant simplement directement. Le fondateur d’Alia Eco-village en Jordanie a invité les Switchers à visiter le lieu, les heberger, les inviter à se reconnecter avec la nature et à obtenir de l’aide pour la collecte de fonds, la rédaction de propositions, etc. Live Love Recycle a suggéré d’offrir un espace aux Switchers dans leurs installations à Beyrouth pour qu’ils puissent développer leur idée verte et leurs projets et commencer à fonctionner. Ils peuvent également aider à promouvoir leur produits. Georges, le fondateur, a meme proposé de collaborer également avec Ahmed Yassine pour étendre ses activités sur le marché égyptien.

Aisha design cherche à collaborer avec d’autres créatrices de mode en Afrique du Nord et en Europe du Sud pour la production de design de mode hybride. La fondatrice de Hugel quant à elle a offert aux switchers du secteur textile la possibilité de se perfectionner en teinture naturelle entre autres techniques de slow fashion. Si vous êtes un switcher, veuillez les contacter directement et demander de l’aide.

La session de l’après-midi a inclu une note de bienvenue d’Alessandro Miraglia, chef d’équipe du service de mise en réseau et de communication de MedWaves, suivie d’une masterclass sur l’investissement à impact mis en œuvre par EVPA. Après une introduction perspicace sur l’investissement pour l’impact, le public a eu l’occasion d’élargir sa compréhension et sa connaissance du fonctionnement de l’esprit de l’investisseur, en écoutant et en interrogeant deux investisseurs différents, Zeineb Fakhfekh (Yunus Social Business Impact Partner) et Myrna Atalla (Alfanar).

Impact Partner en Tunisie, cible les startups et les PME, les femmes, les jeunes et les structures d’accompagnement régionales et dans la capitale. Jusqu’à présent, ils ont financé plus de 100 entreprises vertes de différents secteurs et gouvernorats en Tunisie.

« Le financement des entrepreneurs sociaux est adapté aux besoins et au stade de maturité de l'entreprise » a déclaré Zeineb Fakhfekh de Yunus Social Business Impact Partner.

Alfanar est la première organisation de philanthropie de risque dans la région arabe, opérant en Égypte, au Liban, en Jordanie et en Palestine. Depuis 2005, Alfanar a fourni une formation et un soutien à la gestion à plus de 100 entreprises sociales avec 6 millions de livres de subventions et de prêts d’intérêt permettant à l’entreprise sociale de générer elle-même 9 millions de livres pour maintenir son impact social.

Comment travaillent-ils avec les entrepreneurs verts et par quelles étapes vont ils passer ? Quel est le principal conseil à donner aux entrepreneurs ? Où trouver des fonds pour les startups au Liban ? Compte tenu de la rare opportunité de rencontrer des investisseurs dans un environnement aussi convivial, telles étaient quelques-unes des questions posées par le public qui a engagé une discussion animée et enrichissante sur la façon dont la philanthropie de risque fonctionne en pratique dans la région avec des exemples concrets intéressants.

Regardez l’enregistrement du webinaire ci-dessous pour obtenir les réponses à ces questions.