13 Oct 2020
Le Caire, Égypte
Constructions durables

L’idée est venue à l’entrepreneure égyptien Radwa Rostom alors qu’elle étudiait à l’université. « J’étais volontaire pour des activités étudiantes et des initiatives de développement communautaire, mais j’ai toujours pensé que nous, en tant qu’ingénieurs, devrions soutenir les communautés défavorisées avec nos connaissances », explique Rostom.

Elle s’est montrée très intéressée par les solutions environnementales et par la manière dont les ingénieurs peuvent résoudre plusieurs problèmes urgents sans en ajouter d’autres ou affecter notre environnement. « L’idée a commencé à prendre forme et à évoluer au fil des ans, jusqu’à ce qu’elle s’oriente vers une entreprise sociale qui conçoit et construit des solutions rentables et respectueuses de l’environnement pour différents segments de la communauté afin de créer une véritable approche de développement communautaire », dit Mme Rostom à propos de ce qu’elle a appelé plus tard « Hand Over ».

Hand Over est une entreprise sociale dans laquelle l’équipe de Rostom conçoit et construit des espaces rentables et respectueux de l’environnement pour différents segments de la communauté. « Notre principal objectif est de révolutionner l’industrie de la construction et d’introduire une alternative pratique qui dépend principalement de matériaux locaux et naturels, à savoir la technique de construction en terre, et aussi de créer un modèle qui pourrait être reproduit et utilisé pour construire des communautés durables », ajoute Rostom.

La clientèle de Hand Over se répartit entre les trois volets dans lesquels ils travaillent. Au sein du volet du développement communautaire, ils ciblent les organismes donateurs, les organisations à but non lucratif, les initiatives locales et les particuliers. Dans le volet commercial, ils se concentrent sur les propriétaires fonciers, les promoteurs et les entités gouvernementales, et dans le volet éducatif, ils s’adressent aux instituts d’enseignement, aux étudiants et aux jeunes praticiens.

L’initiative basée au Caire travaille également dans différentes régions du pays et elle prévoit actuellement d’organiser quelques ateliers et projets dans d’autres pays de la région MENA.

« Nous sommes une entreprise à but lucratif, nous dépendons donc de nos projets et services pour couvrir nos dépenses. Comme je l’ai déjà dit, nous ciblons plusieurs clients et plusieurs segments. Notre modèle d’entreprise est principalement conçu pour nous permettre de proposer et de mener des projets de développement communautaire à partir des projets à but lucratif et éducatifs que nous menons », note Mme. Rostom.

Mais cela n’empêche pas Mme Rostom d’allouer une partie de son travail au transfert de ses connaissances aux étudiants et aux jeunes praticiens, ainsi qu’aux travailleurs dans les régions où ils travaillent. « Nous formons la jeune génération et la main-d’œuvre aux techniques que nous utilisons afin qu’elles puissent bénéficier de notre expérience et en tirer parti », fait-elle remarquer.

Suivez Hand Over sur Facebook ou sur leur site web.

Hand Over Constructions durables
Nous suivre: