05 Juil 2018
Casablanca, Maroc
Efficacité des ressources et gestion durable des déchets

Au Maroc, il y a des centaines d’entreprises artisanales qui fabriquent des produits tels que l’huile d’olive et d’argan, des produits biologiques et cosmétiques sans produits chimiques. Mais la commercialisation et la vente de ces produits relèvent du défi, surtout lorsqu’il s’agit de faire concurrence à des fabricants plus importants. Ces petites entreprises n’ont pas de méthode cohérente qui rendrait leurs produits disponibles pour les gens qui veulent bien les acheter. C’est à ce niveau qu’intervient Épicerie Verte, qui offre une plateforme de vente en ligne pour ces artisans et qui permet aux clients préoccupés par l’écologie de trouver facilement les produits dont ils ont besoin.

Amine Slimani est encore conseiller en gestion et en stratégie au Maroc quand il découvre le projet qui va transformer sa vie. Il commence à travailler comme consultant pour la Fondation OPC – dirigée par le groupe OPC – qui est la plus grande entreprise du Maroc. Le principe du projet est d’aider les petits entrepreneurs dans leur stratégie, plutôt que de leur donner de l’argent.

« Pendant un an et demi, j’ai visité six grandes provinces du Maroc et j’ai discuté avec des centaines d’entrepreneurs », dit Amine Slimani. « J’ai dirigé une équipe de cinq consultants et consultants seniors pendant plus d’un an pour étudier les écosystèmes de l’entreprenariat. Nous avons mené plus de 500 entrevues et six groupes de discussion avec des entrepreneurs locaux, et nous avons également rédigé plus de 40 plans d’affaires de projets. La plupart des entrepreneurs travaillaient dans l’agriculture et l’industrie alimentaire. J’ai vu beaucoup de produits intéressants, et j’ai remarqué que leur principale faiblesse était l’incapacité de vendre leurs produits. J’ai eu l’idée de créer un marché qui aiderait ces entreprises à atteindre leur clientèle ».

C’est ainsi qu’Amine Slimani décide de lancer un site Web appelé Épicerie Verte ; ce site permet aux producteurs de lister leurs produits et de les vendre directement aux consommateurs – un concept similaire à celui d’Amazon.

Comment fonctionne Épicerie Verte :

En parcourant EpicerieVerte.ma on découvre une multitude de produits. Il y a des tisanes, des produits d’épicerie, des super-aliments, des produits cosmétiques et des produits capillaires. Épicerie Verte perçoit une petite commission auprès des producteurs qui souhaitent utiliser le site comme une plateforme de vente, et propose des services d’entreposage, de distribution et parfois de photographie pour ces petits artisans.

« Nous avons voulu distribuer ces produits dans le respect de l’environnement, c’est pourquoi nous utilisons des tricycles électriques pour livrer les produits aux alentours de Casablanca », explique Amine Slimani. « Dans les mois à venir, nous proposerons ce mode de livraison dans d’autres villes, ainsi qu’à d’autres entreprises qui souhaitent utiliser des modes de transport respectueux de l’environnement ».

Amine Slimani explique que les marchands ne sont pas choisis au hasard, une procédure rigoureuse de contrôle a été mise en place afin de s’assurer que les artisans  vendent vraiment des produits naturels et biologiques.

« Il y a toutes sortes de commerçants ici au Maroc, et tous ne sont pas nécessairement dignes de confiance et n’ont pas forcément des produits qui valent la peine d’être mis sur le site web », explique Amine Slimani. «  Nous rencontrons les commerçants et ensuite nous allons visiter leurs fermes et [productions] pour nous assurer qu’ils vendent bien ce qu’ils prétendent qu’ils vendent ».

Épicerie Verte est également associée à Enactus et à la Fondation OCP pour identifier des marchands potentiels. « Nous avons trois catégories principales sur le site web », développe Amine Slimani. « Tout d’abord, il y a les produits traditionnels marocains comme l’huile d’olive et le miel. La deuxième catégorie [concerne] les produits à la mode comme le quinoa, les graines de chia, le lait de soja et le lait d’amande. La troisième catégorie est celle des produits cosmétiques naturels parce que les gens commencent à s’inquiéter des produits chimiques contenus dans les savons et les shampooings ».

Quelques mois seulement après le lancement du site Web, l’activité est en plein essor, avec 30 vendeurs qui font de la publicité pour leurs produits sur le site et 500 personnes qui y effectuent leurs achats.

Les aliments et produits biologiques sont une tendance croissante au Maroc. Un médecin, Mohammed Ouhssine, déclare sur Yabildi que « le corps humain réagit positivement à toutes sortes d’aliments qui ont été cultivés sans produits chimiques et sans manipulation génétique parce qu’ils construisent et nourrissent les cellules, contrairement à la malbouffe qui a un effet négatif sur notre santé, nous poussant à une plus forte consommation et à prendre du poids ».

Les projets d’ Épicerie Verte pour l’avenir :

Jusqu’à présent, Amine Slimani a financé Épicerie Verte lui-même, mais il est à la recherche de partenariats qui permettraient à son entreprise de croître et de se développer.

« Au Maroc, le financement prend un peu de temps », dit Amine Slimani. « Ma stratégie était d’aller d’abord sur le marché pour prouver que nous avons quelque chose qui fonctionne et qui mérite notre intérêt ; et à présent, je vais commencer à chercher du financement pour passer à l’étape suivante de mon entreprise ».

Les perspectives sont bonnes pour Épicerie Verte. L’entreprise a remporté le prix du Projet de l’année de Logistique verte marocaine  pour son utilisation innovante de tricycles électriques pour la livraison de produits.

« À l’avenir, nous prévoyons d’acquérir d’autres tricycles pour nous développer sur le plan du transport écologique », dit Amine Slimani. « De plus, nous voulons élargir notre plateforme de vente en ligne. Pour l’instant, la plupart de nos clients sont des particuliers, mais nous avons eu beaucoup de demandes de la part d’hôtels et de commerciaux qui sont intéressés par la perspective de faire des commandes sur notre site Web. Nous voulons aussi commencer à vendre des produits marocains en Europe, en Asie et aux États-Unis ».

Amine Slimani, qui est titulaire d’un master en gestion d’entreprise d’ESCP Europe, avait l’impression de ne pas faire une différence positive dans la vie des gens tout au long de sa carrière de consultant ; aujourd’hui, il est heureux d’avoir osé une reconversion professionnelle vers la gestion de sa propre entreprise.

« Je voulais faire autre chose que de des présentations PowerPoint et des créations de diapositives », confie-t-il. « Je voulais faire quelque chose qui ait du sens. Je voulais aussi faire quelque chose qui aide [à préserver] l’environnement parce qu’à notre époque, la plupart des scientifiques s’entendent pour dire qu’il y a des changements climatiques, et nous devons faire quelque chose à ce sujet. Beaucoup de gens contractent des maladies auto-immunes – chose que nous n’avions pas au Maroc il y a 30 ans, quand les gens consommaient plus d’aliments naturels. Je pense qu’il est possible d’avoir un bon modèle économique tout en étant respectueux de l’environnement ».

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur Épicerie Verte, visitez son site Web ou consultez sa page Facebook.

Photos : Avec la permission de : Epicerie Verte.

Kristin Hanes est une journaliste passionnée par l'environnement, la durabilité et la science. Elle adore raconter les histoires des gens qui font une réelle différence dans le monde.Kristin Hanes
Les clients éco-conscients marocains trouveront désormais des produits biologiques via ce portail | The Switchers
Traduction : Lilia Bacha
Epicerie Verte Aliments bilogiques & Agriculture
Nous suivre: