28 Oct 2015
Beyrouth, Liban
Textiles et Vêtements Durables

Pour les fondateurs de Vanina, la mode n’est pas seulement un moyen de s’exprimer à travers les vêtements et les accessoires que vous portez : c’est aussi un outil de changement social et environnemental. L’entreprise sociale basée à Beyrouth fabrique des produits recyclés et respectueux de l’environnement qui réunissent le meilleur de l’artisanat traditionnel, de l’innovation technologique et, bien sûr, du style.

Vanina explore le concept de la récupération (upcycling) depuis le tout début. Sa première collection en 2007, ‘Coined’ propose des pièces en lires libanaises dévaluées transformées en bijoux uniques. Deux ans plus tard, la ligne ‘Discard’ed’ présente de vieux CD métamorphosés en bijoux. Le lancement de la ligne ‘Leaves’ en 2015 se caractérise par la technologie d’impression 3D, qui permet d’imprimer des formes à partir de vieilles feuilles de papier. Pour la ligne printemps/été 2017, des ceintures et des sacs ont été fabriqués à partir de boîtes de conserve recyclées.

Selon les fondatrices Joanne Hayek et Tatiana Fayad, la mode durable est une revendication paradoxale. « La mode est basée sur les tendances saisonnières, qui favorisent un renouvellement constant de la demande, de la consommation et donc du gaspillage », font-ils remarquer. « Bien que basée sur un mode de consommation capitaliste, la mode peut, si elle est correctement exploitée, être un puissant agent de développement durable ».

Des produits fabriqués à la main avec soin, par tous :

Chacune des créations haut de gamme de Vanina est fabriquée à la main au Liban par une équipe décentralisée d’artisans basés dans tout le pays. L’entreprise collabore avec une série d’artisans qualifiés, maîtrisant les techniques artisanales traditionnelles qui ont été transmises de génération en génération. Les talents de nombreux artisans de Vanina sont mis en valeur sur le site Web de la marque, où l’on peut voir une série de  vidéos uniques montrant leur travail et leurs histoires personnelles.

Les artisans collaborent également avec diverses ONG libanaises, dont l’association INAASH (une ONG basée à Beyrouth spécialisée dans la préservation de la culture palestinienne par l’artisanat) et L’Artisan du Liban. Les artisans peuvent s’approvisionner par l’intermédiaire de ces communautés rurales défavorisées.

Des bijoux pour le changement social  :

Les bijoux de la collection Vanina reflètent également la sensibilisent aux questions sociales actuelles. Par exemple, l’équipe a collaboré avec le Mouvement Permanent pour la Paix pour créer une ligne appelée ‘Cease-Fire‘ (Cessez-le-feu) où des allumettes inutilisées ont été repensées pour promouvoir la lutte contre la violence dans la région. Dans un autre cas, la ligne ‘Unlocked‘ (Déverrouillé) a vu des clés inutiles se transformer en bijoux, invitant les villes à garder leurs portes ouvertes et à créer un monde sans frontières.

En 2008, Vanina crée une fondation appelée Les Petits Princes de Vanina qui vise à financer l’éducation des enfants dans le besoin. Elle le fait grâce à la vente d’un produit spécifique qui est développé et commercialisé pendant les mois de vacances.

Les différentes lignes et produits de Vanina peuvent être trouvés dans les magasins à travers l’Europe, la région MENA et l’Asie. La marque a également un magasin phare à Beyrouth, et les commandes peuvent être traitées en ligne. Avec chaque achat, vous obtenez tellement plus qu’un vêtement ou un bijou : vous contribuez à préserver l’environnement.

Site Web : www.vanina.me 
Facebook : www.facebook.com/vanina.world

Photos : Avec la permission de Vanina

Vanina Textiles & vêtements durables
Nous suivre: