05 Avr 2018
Essaouira, Maroc
Aliments biologiques et agriculture

« Souriez, vous êtes à Essaouira ! », suggère un message à l’entrée du Yoo Maroc, un restaurant branché et chaleureux au centre de la vieille ville d’Essaouira. Ainsi, tout en savourant le yaourt glacé du Yoo, on peut constater une tendance croissante en faveur de l’environnement dans la vieille ville côtière.

En 2013, le couple italien Maurizio Pinto et Francesca Coppellotti lance sa petite entreprise, Yoo Maroc, après avoir déménagé dans la ville portuaire d’Essaouira et adopté un style de vie entièrement végétarien. « Les petites villes sont mieux adaptées à la création d’entreprises, nous avons donc pensé qu’Essaouira serait la meilleure ville pour cela, en plus nous aimons cette ville », dit Francesca. « Il y a des touristes qui visitent la ville 12 mois par an, donc on n’est jamais à court de travail ». Le Yoo Maroc vient de rouvrir récemment avec l’aide de Paola Triches, et une succursale à Marrakech est en train de voir le jour.

Le végétarisme comme mode de vie et d’affaires :

Le nom YOO, qui signifie ‘haut’ en sénégalais, a été trouvé par Maurizio Pinto ; pour le couple, il dessine la tendance montante du végétarisme à Essaouira. « Les habitants d’Essaouira ne sont pas encore végétariens et ils viennent [ici] pour les smoothies ou les yaourts glacés, mais le reste de nos clients sont souvent des touristes », note Francesca.

Les villes voisines connaissent déjà le concept du retour aux fruits et légumes frais. « Presque tout ce que nous achetons est local, à l’exception de certains fruits comme les ananas qui sont importés », explique Francesca.

Maurizio et Francesca n’ont pas toujours été végétariens. Auparavant, Francesca travaillait dans un bureau dans la célèbre ville italienne du fromage, Parme. Le couple a commencé par se procurer une centrifugeuse à la maison – ce qui a rapidement installé l’habitude de manger des mets végétariens. « Nous aimons les fruits et les légumes et nous croyons que c’est un choix sain de se passer de viande », dit Francesca. « Nous continuons cependant à utiliser le thon, car certains de nos clients n’ont pas entièrement banni le poisson de leur régime quotidien.

Plusieurs études ont déduit que la réduction de la consommation de viande se traduit par une diminution significative de l’empreinte carbone chez l’être humain.

Un nouveau concept entre jus et recyclage :

« Je trouve que le Yoo est un concept à part dans le paysage culinaire marocain », dit Sarah Kane, une cuisinière australienne et nomade qui visite Essaouira pour la troisième fois. « Les produits frais et les aliments sains ont bon goût, et je suis accro à leur yaourt glacé ».

Qu’il s’agisse de préparer des jus détox ou des repas exquis dans le respect de l’environnement, l’esprit écologique du Yoo Maroc se manifeste à l’intérieur du magasin et à travers ses ustensiles recyclés. « Nous essayons de tout recycler. Lorsque nous avons commencé, nous n’avons acheté que des objets récupérés – les chaises, les tables et ainsi de suite », explique Francesca. « Au Maroc, il est souvent nécessaire de recycler les objets, et nous aimons donner une nouvelle vie aux choses ».

Le recyclage et l’élimination des plastiques ne sont pas une nouveauté au Maroc. Le pays a interdit toute utilisation de sacs en plastique en juillet 2016, après avoir été le deuxième plus gros consommateur de sacs en plastique au monde après les États-Unis.

Pour emboîter le pas, le Yoo Maroc maintient l’utilisation du plastique au strict minimum, et exporte le concept à Marrakech pour ouvrir un restaurant similaire sous le logo Yoo Maroc. « Nous aimerions nous développer au Maroc et dans de nombreuses villes », a déclaré Francesca, soulignant que le Yoo est une famille où chaque membre de sa petite équipe est impliqué.

« Nous avons quelque chose en commun, qui est de promouvoir un mode de vie naturel et sain », déclare Rachid Jaafari, fondateur de Terre d’éveil Maroc, un centre holistique pour le bien-être dans la ville d’Essaouira, et partenaire du Yoo Maroc à Marrakech. « Notre centre offre déjà des tisanes et des aliments sains et c’est là qu’un partenariat nous profite à tous les deux ».

Entre engagement et fierté, le Yoo Maroc œuvre pour la passion de la petite communauté d’Essaouira et du Yoo. Bientôt même, le logo prendra de l’ampleur en tant que pionnier au Maroc.

 

 

 

Suivez les nouveautés du Yoo Maroc à travers ce lien, sa page Facebook ou instagram.

Photos: Avec la permission du Yoo Maroc.

Eman est rédactrice et journaliste spécialisée dans l’écosystème, dans les domaines de la finance et de la start-up.Eman El-Sherbiny
A Essaouira, cette entreprise familiale favorise l’environnement | The Switchers
Yoo Maroc Organic Food & Agriculture
Nous suivre: