30 Juil 2019
Paris, Notice: Undefined variable: country in /usr/home/theswitchers.eu/web/wp-content/themes/theswitchers/single-story.php on line 27
Textiles et Vêtements Durables

Le luxe et le développement durable sont deux choses qu’on imagine rarement en duo. Et pourtant, Olistic The Label combine les deux concepts en créant des robes de mariée et de soirée haut de gamme avec des textiles certifiés biologiques. Les tissus produits de façon non durable – y compris le coton, le polyester et le nylon – polluent les cours d’eau, répandent des pesticides et exposent les travailleurs à des produits chimiques nocifs.

Camille Jaillant, directrice créative d’Olistic, est fière de faire reposer son entreprise sur des pratiques d’approvisionnement, de fabrication et d’emploi durables. Ces normes sont à la base de la vision unique d’Olistic. « Le nom de la marque vient de l’adjectif français « holistique » – qui signifie le tout – où les humains se connectent avec la terre. »

L’inspiration d’Olistic vient de ses nombreux voyages, qui l’ont menée jusqu’à présent en Europe, en Amérique du Nord, en Afrique, en Asie et en Australie.

Jaillant attribue l’allure générale de sa marque à ses origines franco-suisses, avec des robes qui allient « une élégance française sans effort à un esprit suisse sauvage et aventureux ». Elle a conçu l’approche écologique d’Olistic tout en étudiant l’entreprenariat de mode en Australie, pays qui possède de nombreuses marques de vêtements durables.

Olistic fabrique sa gamme de robes en soie de paix biologique certifiée GOTS et en fibres de bois certifiées PEFC / FSC. Cela signifie que toutes les robes Olistic peuvent être compostées après usage, ou recyclées pour devenir un nouveau vêtement.

Les voyages de Jaillant ont contribué à façonner un deuxième aspect de la mission durable d’Olistic – soutenir les femmes artisanes. Une communauté mondiale de femmes talentueuses produit le design brodé à la main et la forme de chaque robe Olistic. Jaillant s’approvisionne en tissus biologiques tissés à la main par des femmes indiennes et envoie ces matières à Porto, où les couturières d’Olistic travaillent selon un savoir-faire traditionnel.

Olistic est fier d’offrir de bonnes conditions de travail. « Nous redéfinissons la production de mode en comprenant mieux les besoins de nos travailleurs et le temps dont ils disposent pour créer de belles créations « , explique Jaillant.

Ce modèle d’affaires impressionnant n’a pas été facile à mettre en place, et des défis restent à relever pour la pérennité d’Olistic. Jaillant a passé des mois à chercher des contacts indiens et portugais qui partageaient sa vision unique de la mode écologique. « Ce qui compte le plus, c’est d’avoir une relation durable et solide, mais cela prend du temps. »

  1. Jaillant note également que les matières organiques à 100 % coûtent plus cher, ce qui ajoute de la pression sur les résultats d’Olistic. Elle cherche à s’associer à des magasins éco-concepteurs et à d’autres détaillants de vêtements qui ont l’habitude de cibler les consommateurs soucieux de l’environnement.

Jusqu’à présent, Jaillant excelle dans la diffusion de son mélange luxe-environnementalisme. L’année dernière, elle a présenté avec Zoi Environment, une ONG, l’impact social de l’industrie de la mode lors d’un sommet de l’ONU au Kenya.

« Olistic n’est pas seulement une marque, » dit-elle. « C’est aussi un label qui soutient les pratiques durables dans l’industrie de la mode. »

 

 

 

Pour en savoir plus sur Olistic The Label, consultez le site Web et Instagram. Vous pouvez également envoyer un courriel à contact@olisticthelabel.com

 

Avec l’aimable autorisation d’Olistic The Label

Depuis qu'il a terminé sa maîtrise en études du Moyen-Orient il y a deux ans, David a travaillé comme écrivain indépendant à Accra, au Ghana, et au Caire, en Égypte.David Wood
Olistic The Label Textiles et Vêtements Durables
Nous suivre: