14 Fév 2017
Azeffoun, Algérie
Aliments biologiques et agriculture

« Le Dauphin » est une association qui a été crée pour aider les pêcheurs artisans d’Azeffoun à exercer une pêche durable tout en préservant la diversité biologique marine et un mode de vie digne pour les pêcheurs de la région. En effet, un groupe de professionnels de la pêche d’Azeffoun faisant partie de l’association a entamé la réalisation d’une Aire Marine Protégée qui garantit la durabilité des ressources naturelles et qui permet de développer une pêche artisanale.

En outre, la création d’une Aire Marine Protégée à Azeffoun vise à élaborer un programme de protection de l’environnement qui permettra de le protéger et d’assurer la survie et la reproduction des espèces marines côtières de cette zone bien riche de la Méditerranée.

La pêche illégale et les mauvaises pratiques ont, effectivement, un effet néfaste sur la faune et la flore marine et mettent le développement durable local en péril ; en particulier l’avenir des métiers de la pêche artisanale. Par ailleurs, l’association « Le Dauphin » travaille pour sensibiliser sur l’importance de la pêche responsable et d’une mer protégée tout en visant à préserver le patrimoine culturel et naturel d’Azeffoun.

 

Pour Hacene Hamdani, Président du réseau algérien des associations de la pêche artisanale et Vice-président de la Plateforme Maghrébine de la Pêche Artisanale, « les pêcheurs artisanaux détiennent des savoirs ancestraux, et il est essentiel qu’ils soient les acteurs principaux et les responsables de la gestion des ressources marines ».

Du côté social, le projet aide à renforcer les communautés des pêcheurs artisans et d’autres acteurs locaux de la société civile, par moyen de la participation démocratique des collectivités locales ; ce projet vise également à garantir des opportunités réelles pour l’intégration sociale et professionnelle des communautés côtières.

Hacene Hamdani  ajoute « L’ambition du projet à long terme est de garantir un milieu marin sain, ce qui permettrait une augmentation des revenus des pêcheurs et de leurs familles, et ferait de la pêche artisanale une activité professionnelle décente, diversifiée, respectueuse de l’environnement et adaptée à celui-ci. C’est seulement de cette façon que les générations futures auront la possibilité de continuer à exercer le métier de leurs parents et grands-parents. »

Photos : avec la permission de Le Dauphin

 

AMP Azeffoun Aliments biologiques & agriculture
Nous suivre: