22 Oct 2015
Hofit, Israël
Aliments biologiques et agriculture

En transformant les déchets des poissons en nutriments pour les végétaux, on crée un écosystème autonome et propice à l’élevage. C’est le principe de l’aquaponie, une méthode de production alimentaire fondée sur le recyclage de l’eau. Grâce à cette technique, l’entreprise israélienne LivinGreen propose une solution durable qui répond à de nombreux enjeux écologiques et économiques.

L’aquaponie est une technique de production alimentaire issue de la fusion entre l’aquaculture (élevage de poissons dans un environnement clos) et l’hydroponie (culture de végétaux hors-sol). Ce système ancestral, déjà utilisé par les cultures mésoaméricaines ou asiatiques dans les rizières, présente de nombreuses vertus écologiques, principalement en termes d’économie d’eau.

En Israël, Moti Cohen fait figure de pionnier dans l’utilisation de cette méthode. Consultant pour la FAO (Food and Agriculture Organization of the United Nations) et auteur de plusieurs manuels dédiés à l’aquaponie, il a fondé en 2010 la société LivinGreen à travers laquelle il gère de nombreux projets dans les domaines de l’éducation, du commerce et de l’aide au développement.

Le concept de l’aquaponie est relativement simple : il s’agit d’arroser des cultures hors-sol par l’eau d’élevage des poissons. Dans cet écosystème recréé où cohabitent trois types d’organismes (poissons, végétaux, bactéries), les déchets de l’un deviennent la nourriture de l’autre. En effet, grâce à l’action des bactéries, les excréments des poissons deviennent de l’engrais pour nourrir les végétaux, qui agissent à leur tour comme filtre biologique.

Grâce à des technologies avancées, LivinGreen a conçu la « LivingBox », un système de production modulable, qui permet à chacun de s’improviser agriculteur. Cette mini-ferme domestique se présente comme une solution durable pour les pays ayant de faibles ressources, puisqu’elle permet de nourrir les populations sans utilisation d’engrais ni d’électricité, tout en apportant des solutions concrètes aux problèmes de pénurie d’eau. Dans cette perspective, LivinGreen a engagé en 2014 un projet éducatif au Ghana, avec la construction de systèmes aquaponiques dans des écoles. L’entreprise a également collaboré sur un projet en Éthiopie mené par la FAO.

Quand les poissons font pousser des légumes | The Switchers
Quand les poissons font pousser des légumes | The Switchers

Parmi les projets développés au sein de LivinGreen, il y a aussi la création d’une ferme écologique à Beit Herut, dans la vallée de Hefer, qui constitue un authentique centre de recherche et de divulgation des techniques aquaponiques. L’entreprise a également intégré une zone de production sur le toit du Dizengoff Center, à Tel Aviv, qui fournit des légumes frais aux restaurants du centre commercial. Un concept de ferme urbaine qui pourrait facilement se multiplier sur les toits et les terrasses du monde entier.

LivinGreen Aquaponie et hydroponie
Nous suivre: