28 Fév 2017
Djerba, Tunisie
Tourisme durable

Terre d’Oasis – village nature, est une initiative née sur l’île de Djerba en Tunisie. Ici l’écotourisme n’est pas une fin en soi, il permet de développer et mettre en place de nombreuses activités au profit des jeunes tunisiens. Le projet associatif vise à autonomiser et à renforcer les liens fraternels d’une jeunesse qui se sent abandonnée. Terre d’Oasis mise sur le transfert de savoir-faire durables et le partage des cultures dans un lieu en harmonie avec son environnement.

Un projet associatif ambitieux et cohérent

Au départ Terre d’Oasis avait pour vocation d’aider des associations en leur offrant un lieu d’accueil et de formation, leur permettant ainsi de développer leurs propres activités gratuitement. Parti de 2 chambres d’hôtes, il est aujourd’hui devenu un petit village qui accueille des classes, des associations, des visiteurs venus d’ailleurs…

Donner de l’espoir en formant des jeunes, augmenter l’estime de soi à travers la méditation, créer de nouvelles sources de revenus durables, parvenir à l’indépendance alimentaire sont quelques unes des missions que s’est donnée Terre d’Oasis. Elle se définit comme créatrice de lien et d’autonomie.

Un écolodge respectueux de son environnement

L’écolodge, situé dans le village de M’Garsa est un lieu qui embrasse les différentes activités de l’association. On y trouve un gite communautaire, des hébergements insolites dans les arbres, des chambres d’hôtes, des jardins nourriciers, un verger, des salles de réunions, une bibliothèque, une salle de théâtre en plein air…

Les bâtiments construits avec des matériaux locaux sont équipés de panneaux solaires. Les membres de l’association font particulièrement attention à la consommation d’eau. En effet, de part le tourisme de masse sur l’île, un touriste moyen à Djerba consomme entre 400 à 800 litres d’eau par jour quand seulement 10 litres d’eau par jour et par personne sont délivrés au village de Mgarsa.

 

Une action solidaire

Les activités sont en priorité destinées aux jeunes tunisiens et l’éducation à l’environnement est l’un des piliers de Terre d’Oasis :

– Comprendre l’agroécologie, la permaculture et les jardins nourriciers avec l’aide de semences adaptées à la sécheresse et la salinité des sols de Djerba…

– Expérimenter avec les jeunes des jardins verticaux, hors sols…

– Transmettre des savoir-faire sur l’auto-construction avec les éléments naturels locaux : terre, paille, algues, bois de palmier, en insistant également sur l’autonomie énergétique…

– Organiser des voyages de classes : classes vertes, classes de découverte pour sensibiliser les plus jeunes au développement durable…

Le tourisme, un moyen de financement de Terre d’Oasis

Financée notamment grâce aux revenus du tourisme, Terre d’Oasis propose de séjourner au sein de cet havre de paix, notamment lors de séjours solidaires thématiques (écoconstruction, agroécologie). Elle organise également des repas solidaires pour les expatriés et des touristes de Djerba et accueille des résidences artistiques du monde entier.

Le tourisme ici, est un moyen de développer l’ensemble des activités, de découvrir l’autre et de partager…

"Donner de l’espoir aux jeunes et leur donner le désir de rester et faire vivre leur territoire est selon Terre d’Oasis une priorité en Tunisie…"Terre d’Oasis
Un écovillage touristique pour donner la parole à la jeunesse tunisienne | The Switchers
Terre d’Oasis Tourisme Durable
Nous suivre: