24 Fév 2016
Tebourba, Tunisie
Efficacité des ressources et gestion durable des déchets, Énergies renouvelables et efficacité énergétique

La Ferme Chanouf-Biofire est une entreprise agricole qui cultive des poires et des olives en Tunisie. Afin de diversifier ses sources de revenus, l’entreprise a créé une unité de recyclage de déchets agroforestiers. En valorisant la biomasse de ces déchets, elle fabrique des briquettes combustibles. Une alternative écologique à l’utilisation du bois de chauffe, un des principaux responsables de la déforestation.

Situé dans la région de La Manouba, au nord de la Tunisie, la Ferme Chanouf-Biofire est une entreprise agricole dédiée à la production de poires et d’olives depuis 1995. En 2015, l’entreprise s’est lancée dans la création d’une unité de recyclage de déchets agroforestiers. L’utilisation de ces ressources biomasse lui permet de produire des briquettes de bois, du charbon de bois et du goudron de pin.

Les briquettes de bois sont fabriquées à partir de déchets agroforestiers. Leur production repose sur la valorisation d’une matière organique abondante, la biomasse, que l’on trouve dans le bois, les écorces, la paille, etc. Source d’énergie renouvelable, la biomasse est exploitée grâce à un procédé de combustion. La Ferme Chanouf produit ainsi des briquettes combustibles très performantes, écologiques et bon marchés.

À partir des briquettes de bois, la Ferme Chanouf-Biofire produit également du charbon de bois après un processus de carbonisation. Plus économique que le gaz, le charbon de bois est encore très utilisé dans les pays d’Afrique pour la cuisson des aliments. Dans ce cas, la combustion du bois présente un bilan neutre du point de vue des émissions de CO2, dans la mesure où le bois est exploité comme une énergie renouvelable.

L’entreprise fabrique aussi du goudron végétal de pin entièrement naturel. Il s’agit d’un liquide visqueux, de couleur brun foncé, qui sert notamment à la cicatrisation des arbres et l’entretien du bois. Ce produit est très répandu en Scandinavie, où il est utilisé depuis des siècles pour protéger les maisons et autres constructions en bois.

Ce projet de recyclage a permis à la Ferme Chanouf de diversifier ses sources de revenus dans un secteur agricole soumis à de nombreuses difficultés. De plus, il assure la continuité de l’activité en dehors des périodes de récolte. Ainsi, l’entreprise a pu engager dix nouveaux employés depuis la création de son unité de recyclage et prévoit de doubler cet effectif pour répondre à une demande croissante.

Ferme Chanouf-Biofire Fabrication de briquettes de biomasse
Nous suivre: